Les signes qui montrent qu’un chien est malade


Un chien est un animal souvent enthousiaste et plein de vie. Lorsqu’il tombe donc malade, il est très facile de le détecter. Toutefois selon la gravité de la maladie, les symptômes peuvent varier. Par rapport à cela donc, le maitre doit être très vigilant car certaines maladies très graves ne montrent pas directement des symptômes inquiétants.

Les maladies qui ne sont pas très graves

Comme tous animaux domestiques, un chien pourrait fréquemment tomber malade. Parmi la maladie la plus répandues, il y la grippe canine qui est également appelée la toux de chenil. Comme premiers symptômes, le chien pourrait commencer par avoir des écoulements nasaux et au fur et à mesure il pourrait tousser. Même si c’est une maladie bégnine, il est toujours conseillé de ne pas la prendre à la légère. Dès que les premiers symptômes se manifestent donc, il est important de tenir le chien au chaud et de lui donner des aliments légers mais très riches en nutriment.

A part la grippe d’autres maladies moins graves comme l’indigestion, la galle et les hots spots peuvent aussi être contractées par les chiens. Mais même si elles sont faciles à traiter et à prévenir, en cas d’aggravation, il est quand même conseillé de consulter un vétérinaire.

Les maladies à prendre au sérieux

Les maladies de chiens bégnines peuvent parfois se guérir sans ou avec traitement médical. Néanmoins, il existe des maladies qu’il faut prendre au sérieux. Quand un chien vomi et a la diarrhée par exemple très fréquemment, il est impératif de l’emmener le plus rapidement possible chez le vétérinaire. Pouvant résulter de diverse maladie telle la maladie de carré, ces types de symptômes peuvent entrainer une mort foudroyante pour les chiens.

Parmi les autres maladies des chiens qu’il ne faut pas prendre à la légère, il y a la rage. Même si le vaccin de cette maladie est obligatoire, il n’est pas à écarter qu’il puisse ne pas la contracter surtout s’il a été en contact avec des animaux sauvages. Comme signe prépondérant de cette maladie, il y a sa volonté à boire beaucoup trop d’eau alors qu’il n’a pas fait d’activité physique. Si ce symptôme apparait, il faut impérativement museler le chien et l’emmener voir un vétérinaire pour une analyse.

Les méthodes pour prévenir les maladies

Pour prévenir les chiens de la maladie, il faut veiller à ce qu’il ait une vie saine. A cet effet, prendre soin de son chien périodiquement reste la meilleure pratique. Aussi, il ne faut jamais négliger les dates prévues pour ses vaccins et vermifications. En faisant cela, le chien a moins de risque de contracter des maladies graves.